Nous espérons que ce site: saura vous intéresser quel que soit votre niveau, votre catégorie, que vous soyez jeune éducateur ou entraîneur confirmé, que vous évoluiez dans le milieu sportif ou fan d'une activité sportive.

Et ainsi, contribuer modestement à tisser des liens entre ceux qui vivent cette même passion;

N’hésitez pas à nous envoyer vos critiques et suggestions, c’est un bon outils de faire évoluer EL-MOUDAREB et de connaître vos attentes.

BIENVENUE et Bonne visite !


Chers internautes, bienvenue sur: El-moudareb

 

Création de ce site, tout simplement par PASSION. Secondo, pour l'actualité sportive de notre ville SIG, et le partager avec les expérimentés, les amateurs, les novices, voir les gens qui s’intéressent au sport.

Le site EL-MOUDAREB pour échanger les expériences, échanges d’idées, de réflexion et d’analyse sur la condition d’entraîneur. Une ouverture vers les autres disciplines sportives car elles se complètent.

STAR D'HIER

Rachid Mekhloufi - Joueur de Football

La grande vedette des années cinquante, c’est Rachid Mekhloufi.

Né le 12 août 1936 à Sétif (Algérie), il est engagé par le Saint-Étienne de Jean Snella en 1954, à 18 ans. Il est sélectionné en équipe de France à 20 ans, en octobre 1956, et compte quatre sélections. Il semble assuré de jouer la Coupe du monde 1958 quand il décide, avec d’autres, de rejoindre l’équipe du FLN.

 

Il ne reviendra en France qu’en 1962, après un détour par le Servette de Genève, et gagnera trois nouveaux titres de champion de France avec Saint-Étienne après celui de 1957.

Il devient entraîneur à Bastia en occupant un poste d'entraîneur-joueur. Il abandonne ensuite sa carrière de joueur pour devenir sélectionneur de l'équipe d'Algérie. Il fut même brièvement président de la Fédération algérienne en 1988.

Il faut noter que Rachid Mekhloufi n'a jamais reçu de carton lors de sacarrière.

 

 

Hassan Lalmas

Il s'appelle Hassan Lalmas, né 12 mars 1943 dans le quartier de Tixeraine (Birkhadem).
A 19 ans, le crâne déjà atteint par la calvitie, Lalmas est déjà le grand nom du football algérien.
Au CRB, il est le patron et la vedette en équipe nationale malgré la présence des stars de la glorieuse équipe du FLN (Zitouni, Boubekeur, Bentifour, Mekhloufi....).
Lalmas que tout le monde appelait «El Kebch» accepte ce sobriquet en 1963 (il avait 20 ans).


En 1964 (4 novembre), l'Algérie joue un match amical contre la grande équipe d'URSS avec son meilleur gardien de but du monde, Lev Yachine, sa charnière centrale hermétique avec Sabo, Voronine et Malafeef sans oublier le virevoltant ailier droit, l'un des meilleurs au monde, Tchislenko.
Au cour du match, le jeune Lalmas fera sa rentrée comme remplaçant portant le numéro 13. L'Algérie obtient un corner et le maestro de Saint-Etienne Rachid Mekhloufi leva la tête et d'un
geste explicatif «la main sur le front» et hélant Lalmas «Eh petit place ta tête». Mekhloufi lifte la balle, Lalmas s'engouffre et, dans une position d'extension presque «assise» (les deux genous pliés et les bras plaqués sur ses francs) boxa de son front le cuir dans la cage du géant Yachine.


Ce fut un « coup de belier» et Lalmas sera désormais le «Kebch» qui allait faire trembler les défenses et les gardiens des clubs algériens, maghrébins et africains durant une quinzaine d'années.
Ce surnom de Kebatt, il le doit aussi à sa fougue et son mouvement de la tête (toujours en avant) dès qu'il sort des vestiaires, souvent le dernier, pour entamer l'échauffement.
A le voir, on dirait qu'il cherchait, comme un boxeur, par les mouvements de sa tête à dérouter l'adversaire.
Plus de 30 ans après avoir raccroché les crampons, l'opinion sportive et les spécialistes l'ont élu meilleur joueur algérien de tous les temps devant Belloumi, Mekhloufi, Madjer, Salhi, Fergani, Dahlab....

Le joueur du CRB Lalmas a gagné 4 championnats, 3 coupes d'Algérie et 3 coupes du Maghreb avec le grand Chabab.
En coupe d'Algérie, Lalmas a joué 3 finales qu'il remporta en marquant à chaque fois, en 1965 contre le RCK, Lalmas marqua 2 buts.

En 1969 contre l'USMAlger (5-3) et en 1970, encore contre l'USMA (4-1), Lalmas réussira deux doublés.
Avec 7 buts, Lalmas reste le roi pour toujours.

 

Palmarès :

En tant que joueur

Récompenses Personnelle

Miloud HADEFI

  Miloud Hadefi, né le 12 mars 1949 à Oran- Nous quitta un 17 juin 1994. Il était un footballeur Algérien des années 1970 qui mesurait 1,73 m. Jouant au poste de libéro N°5, il a été surnommé « Le Kaiser Africain » par le roi Pelé par sa façon de jouer qui ressemblait à celui su Kaiser Franz Beckenbauer. Il était considéré comme l'un des meilleurs joueurs et défenseurs algériens de tous les temps.

Il a joué au Mouloudia Club d' Oran, au Association Sportive Musulamne d' Oran ainsi qu'en équipe nationale d'Algérie, au Widad Association de Tlemcen en 1971-1972 puis au MC Oran à nouveau jusqu'en 1979.

Par la suite, il est devenu entraîneur-joueur au Croissant Club de Sig puis entraîneur de son club de toujours le MC Oran.

Al-Marhoum, Miloud Hadefi compte 30 sélections avec l'équipe nationale et il est le seul joueur Algérien et Arabe qui a joué avec la Sélection d'Afrique avec deux participations en Coupe du Monde Inter-Continentale 1972 au Brésil et 1973 au Mexique.

 

Palmarès

  • Champion d'Algérie en 1971 avec le M.C. Oran.
  • Vainqueur de la Coupe d'Algérie en 1975 avec lE M.C. Oran.
  • Vainqueur des Jeux Africains de 1978 à Alger avec l'E.N d'Algérie.

Omar BETROUNI

Omar Betrouni né le 3 novembre 1949 à Alger, est un ancien footballeur Algérien. Son poste de prédilection était ailier droit, le N°7.

Formé au Mouloudia Club d'Alger,  il reste plus de 10 ans dans ce club"1968 - 1979" avec lequel il se fait un nom dans le football Algérien. Il termine sa carrière chez le rivale Union Sportive Musulmane d'Alger "1980/1983". Il fut le héros de la finale des Jeux Méditérranéens en 1975 à Alger, avec l'E.N d'Algérie, et il refait parler de lui l'année suivante en 1976 à la finale de championnat d'Afrique des Clubs avec le M.C.Alger où il provoqua un penalty (raté) et un magnifique but qui était à la base un centre raté. Betrouni compte 82 sélections avec l'E.N d'Algérie avec laquelle il a remporté la médaille d'Or des Jeux Méditerranéens en 1975.

 

Palmarès:

  •  1972 - 1975 - 1976 - 1978 - 1979 avec le MCAlger: Champion d'Algérie.
  • 1970 avec le MCAlger: Vice-Champion.
  • 1971 - 1973 - 1976 avec le MCAlger: Vainqueur de Coupe d'Algérie.
  • 1981 avec l'USMAlger: Vainqueur de la Coupe d'Algérie.
  • 1971 - 1974 avec le MCAlger: Vainqueur de la Coupe du Maghreb des vainqueurs des Coupes.
  • 1976 avec le MCAlger: Finaliste de la Coupe du Maghreb des Clubs Champions.
  • 1976 avec le MCAlger: Au stade du 5 juillet, vainqueur de la Coupe des Champions d'Afrique.
  • 1975 avec l'E.N Algérie: Médaille d'Or aux Jeux Méditerranées en Algérie.
  • 1978 avec l'E.N Algérie: Vainqueur des Jeux Africains en Algérie.
  • 1973/1974: Meilleurs buteurs du championnat d'Algérie de football.